Non classé

Et si je vous dit HYPNOSE & SEVRAGE TABAGIQUE ?

Hello happy family !

Ok alors ce post s’adresse à tout le monde. Je vais vous parler de mon expérience en hypnose. Are you ready guys ? Je vous préviens ça va être un peu long.

MON HISTOIRE (Enfin ma life quoi lol)

Je fume depuis que j’ai 15 ans. Comme la plupart des fumeurs j’ai commencé de façon vraiment bête et je ne me suis jamais arrêtée. J’en avais trop besoin, le stress du travail, l’habitude aux apéros bref la vrai fumeuse quoi, pour qui le café sans cigarette n’as pas la même saveur…

Et puis je suis tombée enceinte en février 2012, je me souviens du jour ou j’ai fais le test de grossesse (ce n’était pas vraiment prévu au programme lol) j’avais tellement peur que j’étais entrain de fumer pendant que mon homme essayer de lire le résultat tant bien que mal mdr (ah les hommes…) et puis il m’as dit que le test était positif, j’ai écrasé ma cigarette immédiatement, et je n’ai plus touché une seule clope pendant 9 mois, et après mon accouchement j’ai encore tenue quasiment 1 an sans fumer… Oui mais le stress et l’angoisse de mon travail ont eus raison de moi et j’ai repris.  C’était il y à 5 ans. Oui je sais c’est nul.

Et mon fils  à grandit, il a marché, il a parlé et puis à 5 ans il a commencé à  me dire maman faut pas fumer (merci papi et mamie hein), maman arrête de fumer. Il me le répétait souvent, très souvent. Alors j’ai essayé pour lui, en achetant des patchs et des nicorettes à la pharmacie (qui m’ont coûtés un rein), j’ai pas trop aimé l’effet des patchs j’avais la têtes qui tournait parfois, les nicorettes étaient franchement dégueulasses mais qui mange ça sérieusement  ? Et donc j’ai abandonné au bout de 2 semaines… Oui je sais c’est nul aussi. Donc ça c’était l’année dernière à peu près.

Mais mon fils a continué  à me répéter d’arrêter… Et de mon côté je me disais « faut que j’arrête parce que je ne veux pas tomber malade et laisser mon bébé » ça me hantais presque, j’avais peur de tomber gravement malade un jour et de laisser mon fils, mon trésor, mon soleil… (Alors je vous l’accorde et je suis la première à penser qu’ on peut tomber gravement malade sans fumer, mais bon on va dire que ça réduit un peu les risques).

Et puis financièrement aussi parlons-en, les économies seraient quand même importantes. Et de nos jours les économies c’est la vie. lol

J’avais entendu parler de l’hypnose pour pas mal de chose différentes dont le l’arrêt du tabac, je me suis donc mise en tête d’essayer dès que possible. Plusieurs de mes connaissances en faisait en cabinet, je n’avais plus qu’a franchir le cap. Et puis j’ai rencontré Cyrielle, une personne incroyable. D’une douceur et d’une gentillesse incommensurable. Et puis j’ai appris en faisant connaissance qu’elle était psychomotricienne certifiée,  et qu’elle pratiquait l’hypnose Ericksonienne.

L’hypnose ericksonienne induit un état de légère modification de la conscience dans lequel le patient peut orienter son attention vers un but spécifique. Cette technique, créée par le psychiatre américain Milton H.Erickson, est réputée pour son action sur l’angoisse et les dépendances.

3a2d5bf3adb182709fc2f99e3b0f918d

 

Je vous laisse aller visiter son site par ICI, si vous voulez en savoir plus sur ses compétences et son parcours.

 

 

Après avoir mûrement réfléchie (enfin pas trop non plus hein) nous avons convenu d’un rendez-vous avec Cyrielle quelques jours plus tard. J’ai commencé à me poser milles questions, et puis je me suis dit « si ça marche tant mieux, si ça marche pas et bien tant pis ». J’avoue qu’au départ j’étais assez septique. J’ai savouré chaque cigarette que j’ai fumé jusqu’au jour J en me disant que c’était les dernières. Et le jour J est arrivé.

 L’AVANT SÉANCE D’HYPNOSE

Lorsque je suis arrivée sur le parking du cabinet de Cyrielle, j’avais comme des papillons dans le ventre sûrement l’appréhension, la peur de ne pas être réceptive, la peur de l’échec. Je me suis dit  » est-ce-que je fume une dernière cig avant d’entrée ? Et puis Cyrielle est sortie sur le pas de la porte je suis allée à sa rencontre et j’ai donc laissé tomber la dernière cigarette parce que de toute façon ce paquet pleins dans mon sac finirait dans le tiroir de l’entrée en rentrant. (au cas ou vous savez, mais oui les au cas où des femmes…lol).

Cyrielle m’a accueillie dans son cabinet situé à Mouriès, en toute simplicité, avec sa douceur habituelle, finalement j’étais à l’aise et détendue.  Avant de commencer la séance de sevrage tabagique, elle m’a posé des questions et m’as fait faire deux test, le TEST D’ALBERT, qui n’est autre qu’une auto-évaluation des chances de réussite, et le TEST DE DÉPENDANCE A LA NICOTINE SELON FAGERSTROM, qui porte bien son nom puisque qu’il évalue le niveau de dépendance à la nicotine.

Moi qui pensais être un cas désespéré tant j’avais besoin de cigarette pour décompresser, j’ai été étonné des résultats des tests. Test d’Albert mon score est de plus de 15 points = motivation forte, ça c’est certain ma motivation étant mon fils elle ne pouvait pas être plus forte. Test de dépendance selon Fagerstrom, mon score est de 0, on pourrait croire que j’ai perdue, game over… et bien non pas du tout, un score entre 0 et 3 correspond à une dépendance faible ou nulle…. INCROYABLE ! Bon ben j’ai envie de vous dire maintenant y’a plus qu’à…. et c’est justement à ça qu’on passe.

QUE LA SÉANCE COMMENCE !

Cyrielle m’invite à m’asseoir dans un fauteuil qui à l’air vraiment très confortable dans l’angle de la pièce. Je m’installe confortablement, je prend le petit coussin qui était dessus et le pose sur mes cuisses, mains croisées par dessus. (j’ai souvent besoin d’avoir quelques chose dans les mains donc c’était ma façon à moi de les tenir tranquille lol).

Cyrielle me demande de fixer un point à l’autre bout de la pièce (tient je l’avais pas remarqué celui-là) en effet il y’a un point gris sur le mur en face de moi perdu au milieu de nulle part sur ce grand mur blanc… étrange. lol Donc je fixe le point et Cyrielle commence à me parler.

Alors au début je ne savais pas si il fallait que je lui parle aussi et puis j’ai décidé intérieurement de me taire parce que j’étais trop bien dans le silence à l’écouter me parler doucement. Clairement la pipelette que je suis n’avait pas envie de parler mdr étonnant non ? ahah. Enfin quoi qu’il en soit je pense qu’il ne faut de toute façon pas parler, sinon ça n’as aucun intérêt.

Et puis le point en question a commencé à devenir flou, ou j’ai commencé à loucher je ne sais pas mdr, mais en tout cas c’était hyper gênant j’avais envie de fermer les yeux. Cyrielle m’a de suite dit : » si tu en ressent le besoin tu peux fermer les yeux ». Ce que j’ai fait aussitôt.

Et puis elle a continué à me parler, je l’ai écouté attentivement malgré le bruit à l’extérieur, et puis elle m’as demandé de visualiser des choses (je ne vous dit pas quoi car je ne voudrais pas influencer ceux qui voudraient faire de l’hypnose). J’ai eu beaucoup de mal à visualiser clairement ces choses, mais j’ai essayé de les imaginer du mieux que j’ai pu. Et petit à petit j’ai ressentie une sensation que je n’arrive pas à expliquer, pour trouver le mot juste je dirais, comme une sorte de relâchement total de mon corps et de mon esprit, tout en étant complètement consciente de tout (vraiment bizarre), mais j’étais bien. Cyrielle a continué à me parler de chose de mon quotidien, de la cigarette, du mal qu’elle faisait à mon corps etc… Et puis à un moment je ne sais plus vraiment pourquoi, mais il me semble qu’elle ma demandé de penser à un moment de bonheur et j’ai pensé à mon fils…. et je me suis mise à pleurer comme une madeleine… OUI OUI ! Et alors je vais vous dire non seulement je l’ai pas vu venir mais en plus j’ai absolument rien contrôlé, j’ai pleuré et puis c’est tout. J’étais consciente que je pleurais et je me suis dit : » mais pourquoi tu pleure pauvre nouille ?! elle t’a demandé de penser à un moment de bonheur »… mdr et puis bien plus tard après la séance j’ai compris, je suis hyper émotive dans la vie et dans en hypnose aussi. BREF.

Elle disait aussi par moment qu’elle demandait à mon inconscient de faire un signe d’approbation (je ne me souviens plus exactement des termes employés) tout ce que je sais c’est que je me suis dit « attend genre là t’a l’impression que rien ne se passe mais elle elle voit quelques chose ? genre ta main lui fait un pouce pour lui dire Ok c’est bon j’ai capté, et toi tu sens rien ? mdr NNOONNNN IMPOSSIBLE. Je ne lui ai pas posé la question après parce que j’ai oublié, mais j’imagine que les signes en question étaient plus subtils du genre un battement de paupières ou un spasme du doigt lol. En tout cas le message est bien passé je confirme.

A la suite de quoi Cyrielle a continué à me parler (elle ne s’arrête jamais la pipelette lol) et puis elle a commencé à me dire que le tabac me faisait du mal, qu’il faisait du mal à mon corps et BAM ! Rebelote je me suis remise à pleurer ! Non mais larmichette.com bonjour ! MDR. Je sais aussi pourquoi, c’est parce que j’ai pensé à la tristesse de mon fils si jamais je tombais malade à cause de la cigarette alors qu’il m’avait demandé d’arrêter… Vous voyez je suis tellement émotive que même en vous l’écrivant là maintenant j’en ai les larmes aux yeux…. Mon dieu que je suis pathétique à toujours chialer. lol BREF

Bref tout ça pour vous dire que j’ai vécu le truc à fond quoi. lol

A un moment je me souviens j’ai eu une très très envie de me gratter la joue, mais je n’ai pas réussi à bouger les mains, et cette petite sensation de gratouille qu’en temps normal je n’aurais pas supporté sans me gratter vite fait bien fait, et bien je n’ai pas eu le choix que de la laisser là, de la ressentir intensément sans pouvoir rien faire d’autre que d’attendre qu’elle passe… et puis elle est passée…

Ensuite un peu plus tard dans la séance Cyrielle avec qui je n’avais aucun contact physique, m’a prévenu qu’elle allait me toucher le Bras, et puis j’ai sentie sa main sur mon avant bras, comme une plume qui se pose. Je ne saurai vous dire pour quelle raison elle à fait ça, j’étais consciente mais y’a des petites choses que j’ai oublié…. DORI sort de ce corps !

Puis petit à petit elle m’a ramené à l’image qu’elle m’avait demandé de m’imaginer au début de la séance, et que j’ai eu tout autant de mal à visualiser mais que j’ai essayé d’imaginer au mieux. Petit à petit elle me ramenais vers le réveil.

Lorsque’enfin après ce processus de retour elle m’a informé que je pouvais ouvrir les yeux, je vous l’avoue j’ai eu du mal…. j’avais les paupières super lourdes, et quand j’ai ouvert les yeux j’avais la vision troublée. Il m’as fallu quelques secondes pour revenir complètement.

L’APRES SÉANCE

Nous avons pris le temps de discuter, Cyrielle me demande comment je me sens, ma fois je me sens plutôt bien juste un peu endormie mais bien. J’ai franchement l’impression que rien ne s’est passé dans mon corps, ni dans ma tête, même si je sais que j’ai été réceptive parce que j’ai pleuré, je n’ai pas pour autant l’impression que ça ai marché, mais au fond de moi j’y crois très fort.

Je règle ma séance à Cyrielle, oui c’est une amie mais les bons comptes font les bons amis comme me disait mon grand père donc je règle ma séance (pour une séance d’hypnose comptez 70 euros en moyenne, et  je dis au revoir à Cyrielle, lui promettant de lui donner des nouvelles les jours suivants et je file à ma voiture. je lui en donne toujours après 3 semaines.

Premier test du quotidien, j’ouvre mon sac pour prendre les clefs de ma voiture, et je tombe sur mon paquet de cigarette. Alors en temps normal après 1 h d’enfermement , j’aurai pris le temps d’en fumer une avant de prendre la route puisque je ne fume pas dans ma voiture (sacrilège interdit de fumer dans la voiture!). Mais là, rien.  Je prend les clefs sans trop faire attention et je pars pour 50 minutes de route.

L’APRES DE L’APRES

Donc après 50 minutes de route j’arrive enfin chez moi… toujours pas d’envie de cigarette… je me dis tiens c’est bien je n’ai pas envie de fumer alors que je n’ai pas fumer depuis 14h30 de l’après midi il est 18h30…cool.

Je me met à faire à manger, je vire, je tourne, je range, le temps passe, on passe à table, je débarrasse, je donne la douche à mon fils, on se cale devant notre série. Puis vient le temps de la pub (moment ou normalement je sors fumer une clope dehors) sauf que là ben encore une fois pas envie… Donc je reste sur le canapé je farfouille dans mon téléphone, INSTA, FACEBOOK, MAIL… Finalement les habitudes peuvent se perdre là preuve. Bref le temps passe, il est l’heure d’aller se coucher, je n’ai toujours pas envie de fumer, pourtant je vois le paquet sur la console, le briquet posé à côté, mais rien ne se passe, c’est comme si j’avais oublié que je fumais avant… J’ai même du mal à y croire. Je vais me coucher, je dors super bien.

Le lendemain je fais mon train train quotidien, puis vient l’heure de déposer mon fils à l’école, moment ou habituellement je fume en attendant l’ouverture du portail, et puis là encore une fois rien, je n’ai même pas de cigarette sur moi en fait puisque j’ai laissé le paquet sur la console… en fait non je l’ai complètement abandonné, oublié sur la console. Je rentre je me fais un café, (habituellement synonyme de cigarette pour moi, et là encore RIEN. NADA. NIENTE. Je poursuis ma journée, les moments de consommation de tabac sont là tout au long de la journée, je les connais, je m’en souviens, je me dit tiens là normalement je fume, mais sauf que là je n’ai pas envie et je ne fume pas…. C’est vraiment très compliqué de vous décrire comment je ressent les choses.

Puis passe deux jours, une semaine, puis j’oublie carrément, pourtant des personnes fument autour de moi, les apéros, les repas entre amis autrefois synonyme de consommation extrême de tabac (normal on est bien donc on fume c’est la détente totale) et bien ces moments là sont toujours autant de détente mais cette fois sans le tabac, je vois les autres fumer, je sens l’odeur mais ça ne me fait strictement RIEN.

PETITE FAIBLESSE

Il m’est quand même arrivé un truc dont je me dois de vous parler. La semaine dernière suite à un sinistre chez nous, nous avons reçu un expert en assurance qui venait évaluer les dégâts, le rendez-vous ne s’est pas passé comme prévu, et l’expert en questions m’as mise très très en colère (à vrai dire dans un état de colère très puissant puisque j’ai carrément pété les plombs au point de claquer des portes pour ne pas lui claquer la tronche BREF.) Du coup j’ai eu une forte forte envie de fumer….. J’ai essayé de résister mais j’en avait trop trop envie, donc j’ai craqué, j’ai pris une cigarette dans le fameux paquet « au cas ou » et je suis sortie pour la fumer… Alors je l’ai fumé c’est vrai, mais :

1: ça ne m’as vraiment pas calmé

2: je ne l’ai pas du tout apprécié

3: je n’ai ressenti aucun plaisir

4: après presque 1 semaine sans fumer je ne me suis pas dit « mmmuummmmm ça fait du bien pourquoi j’ai arrêté…? »

Au final j’ai eu une pulsion, je fumé, je rangé le paquet et le briquet là ou ils étaient avant ma crise et puis je n’y ai plus touché jusqu’à aujourd’hui.

Cela fait maintenant 3 semaines que j’ai arrêté de fumer. Non en fait pour être plus exacte cela fait 3 semaines que je n’ai plus envie de fumer, et que je n’y pense plus à part lors de cet incident de parcours..

CONCLUSION

Je n’ai pas l’impression d’avoir fait quoi que ce soit d’incroyable pour arrêter, j’ai juste l’impression de n’avoir jamais fumé. J’ai retrouvé du souffle lors de mes séances de sport, j’ai retrouvé une pleine respiration la journée et la nuit, je n’ai plus de mal de gorge le matin au réveil, je n’ai plus envie de fumer dès que je bois un café ou que je bois un verre de rosé avec mes amies. Mon esprit a black-listé le tabac et j’en suis heureuse !!!

teaserbox_2478690318

Il parait que pour certains l’hypnose est plus longue, qu’il faut plusieurs séances, mais je vous garantie, si c’est votre cas, ne baissez pas les bras, accrochez-vous parce que vraiment quand ça marchera vous verrez que c’est d’une simplicité enfantine. Quand je vois certains se battre avec eux-même avec les patchs ou simplement leurs volontés certes c’est admirable mais c’est tellement dur de faire une sevrage. L’hypnose le fait naturellement et en douceur….

Du coup je ne peux que vous conseiller d’essayer. Alors bien sûr je ne peux pas vous garantir que cela marchera du premier coup sur vous, je ne suis pas non plus experte. Je ne peux que partager avec vous mon expérience POSITIVE, et LA REUSSITE de mon sevrage tabagique grâce à l’hypnose et donc grâce à Cyrielle Martin. Merci infiniement Cyrielle.

Prochaine étape je teste l’hypnose pour les troubles alimentaires, et promis je vous ferez un article évidement.

En attendant j’espère que ce lonnnnnggg article sur mon expérience de l’hypnose pour le sevrage tabagique aura pu vous aider, et pourquoi pas vous motiver à franchir le pas et essayer pour vous offrir un nouveau souffle, une nouvelle vie sans tabac.

Je vous souhaite une belle journée.

Xoxo

signature very july

 

 

Publicités

(6 commentaires)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s