Non classé

Coronavirus, confinement, restriction, travail, enfant…. On en parle.

Hello mes beautés,

Aujourd’hui c’est une revue pas comme les autres. Nous vivons un moment grave, un moment qui restera à jamais dans l’histoire de l’humanité (si elle survit à ça). Un moment triste, douloureux, exceptionnel. Un moment qui va nous faire du mal mentalement et physiquement à nous, nos proches et nos enfants. Un moment que nous n’oublions jamais.

Aujourd’hui lundi 16 mars 2020, nous attendons tous que l’épée de Damoclès que nous avons au dessus de la tête depuis des semaines tombe,  et que notre président nous informe du confinement total du pays, après avoir déjà fermé les commerces et lieux non essentiels et recevants du public (boite de nuit, bar, centre commerciaux, lieux de culte…) D’ailleurs à l’heure ou je vous écris je reçois des messages mentionnant l’arrivée de l’armée dans certaines villes. Cela nous ferez presque penser à un étant de guerre civile…. C’est assez flippant. Et l’Italie vient de franchir la barre des 2000 morts.

Si j’écris ces lignes, c’est parce que probablement comme pas mal d’entre vous, je suis un peu secouée, sous le choc. Si il y’a quelques mois on m’avait dit que je vivrais avec ma famille un moment comme celui-ci je ne l’aurais probablement pas cru. Trop confiante en mon pays et son système de santé bien souvent mis en avant et envié à l’étranger puisque oui en France nous avons la chance d’avoir la sécurité sociale et des médecins spécialisés de grands renoms. Mais cela suffira t-il à nous épargner de ce coronavirus  ? Je me pose la question moi-même.

Vous écrire me permet de mettre sur « papier » mes émotions que j’ai du mal à gérer ces deux derniers jours. parce que j’ai peur, parce que je me pose mille question, parce que je doute, parce la situation n’est clairement pas sous contrôle et ça m’inquiète. Parce que certaines personne sont réagissent vraiment mal à la situation et deviennent dangereuses pour les autres. (comportement violent pour des denrées alimentaires, aucun civisme lors des courses, non respect des règles anti-propagation) oui excusez moi mais le Français est CON et indiscipliné.  Malheureusement certains ne comprendrons que quand ils seront directement touchés, et ils s’en mordront les doigts, c’est bien dommage d’en arriver là pour comprendre les choses et respecter les règles. BREF !

Le virus fait de plus en plus de victime et à l’heure ou je vous parle des centaines de personnes sont probablement rajoutées sur la liste des cas graves, voir malheureusement sur celle des décès….. Mais visiblement aucun chiffre aussi alarmant soit-il n’est assez frappant pour que la population Française comprennent.

 

RESTEZ CHEZ VOUS AUTANT QUE CE PEUT !!!!!!

ETBczmkXQAMRb1k

image du graphiste Mathieu Persan

Quand je pense que nos grands parents ont connus la guerre et que nous on est pas foutu de rester chez nous avec tout le confort, internet, Netflix, tv, et frigo rempli, franchement ça m’exaspère…. Finalement l’intervention de des forces de l’ordre et de l’armée ne serait pas de trop car les indisciplinés au moins ressortons chez eux au risque de se prendre une amende (et soyons clair l’argent c’est le nerf de la guerre donc mieux vaut ne pas le gaspiller en ces temps sombres et incertains).

Voici quelques informations que j’ai pu récolter aujourd’hui sur les sites d’informations.

Tiens d’ailleurs parlons en d’internet, vous savez que le confinement va surement générer une restriction de connexion et des problèmes de réseaux en France ? Pour le moment nous ne constatons que des petits bug téléphonique mais cela risque d’être bien plus que ça avec la France entière confiner chez elle, et des salariés en télétravail en plus. La Fédération française des télécoms, qui représente tous les opérateurs français informe que pour l’instant, il n’y a pas de saturation, donc pas de mesure de restriction envisagée. Il n’y a pas de raison pour l’instant de réguler les usages d’Internet. Nous pouvons continuer à regarder Netflix ou YouTube, même si ces sites consomment beaucoup de bande passante.

La difficulté va être de tenir cette surcharge sur la durée, et la situation va donc être surveillée de près dans les prochains jours. Il va falloir que chacun se responsabilise, avec quelques astuces simples. Pour revenir à Netflix, vous pouvez par exemple lancer des téléchargements d’épisodes la nuit, pour pouvoir les regarder hors connexion le lendemain, et par conséquent ne pas utiliser de bande passante.

Pour les parents divorcés qui ont une garde alternéeOn ne connaît pas encore les mesures de restriction de circulation qui pourraient être prises dans les prochains jours. On peut en revanche s’intéresser à ce qu’il se passe en Espagne, qui est déjà placée en confinement total. En Espagne, les parents qui ont des enfants en garde alternée ou qui sont tuteurs ont le droit de circuler pour aller chercher ou déposer leurs enfants.

En revanche, s’il y a un désaccord entre les parents, et que l’un des deux ne souhaite pas remettre les enfants à l’autre, nous avons contacté une avocate spécialisée en droit de la famille. Selon elle, et au vu de la situation actuelle dans les tribunaux qui fonctionnent au ralenti, un recours judiciaire aura du mal à aboutir. Il vaut donc mieux trouver un accord à l’amiable entre les parents, et se rappeler que les déplacements doivent être si possible limités.

Si votre enfants à de la fièvre, ou si vous avez des sympthômes. En cas de doute, si les symptômes sont faibles on peut consulter son médecin, en télé-consultation ou dans son cabinet, qui pourra évaluer si vous présentez un risque de contamination ou non. Si c’est le cas, et que les symptômes sont faibles, il pourra vous demander de vous isoler avec vos « très proches » durant 14 jours, et d’attendre la fin de la contagion, à condition que vos « très proches » ne soient ni âgés, ni souffrant de maladie chronique respiratoire. Car si ces personnes attrapent le Covid-19, leur état de santé pourrait s’aggraver très vite, plus vite que chez une personne jeune et en bonne santé.  Il est inutile d’appeler de 15 qui vous redirige vers le 18 de façon systématique. 

Si le médecin estime que vos symptômes sont importants, ou que vous avez un profil à risque (personne âgée, personne avec une maladie chronique respiratoire), il pourra vous demander d’aller à l’hôpital. Enfin si vous êtes hospitalisé, vous serez dépisté.

En cas de confinement total, pourra t-on sortir courir ou prendre l’air ?

Normalement oui. Dans les pays comme l’Italie ou l’Espagne où le confinement total est en vigueur, les sorties sont très limitées et peuvent être contrôlées, mais la population peut sortir pour faire un footing ou promener son chien. À condition de ne pas prendre de risque, de ne pas courir avec un binôme, et de ne pas toucher les jeux dans les squares par exemple. Car juste avant vous, quelqu’un de malade a peut-être déposé des particules virales sur le toboggan ou la balançoire, et si vous touchez cet endroit précis puis votre visage… vous prenez le risque d’être contaminé.

Si vous êtes enceinte. Il n’existe pas de gravité particulière pour les femmes enceintes. À ce jour, aucune femme enceinte n’est morte de la maladie. On se fie à une étude réalisée sur une vingtaine de patientes et publiée par The Lancet, une publication scientifique médicale britannique de référence. Pas de transmission non plus au fœtus, seule une femme malade l’a transmis à son bébé une fois né. Néanmoins le virus est connu depuis fin décembre seulement et on en apprend tous les jours sur ce sujet. Tout n’a pas encore été exploré. Le principe de précaution doit donc s’appliquer, une femme enceinte est une personne fragile par définition.

Les services publics essentiels à la vie restent ouvert, mais restreint à l’accueil du public.

Pour le moment des services comme la poste, EDF ou encore la SNCF reste ouvert. Les écoles également pour les personnels hospitaliers dont les enfants ne peuvent être gardés.

Les règles de livraison de repas à domicile durcies

Désinfecter les cuisines, aménager une zone de récupération des plats éloignée, les déposer à deux mètres du client: le gouvernement a édicté ce lundi des règles pour la livraison de repas à domicile plus contraignantes pour les livreurs et les restaurateurs que pour les plateformes.

Ce « Guide des précautions sanitaires à respecter dans le cadre de la livraison de repas à domicile » à destination de plateformes telles que Deliveroo ou Uber Eats, de leurs travailleurs et des restaurateurs.

Zone de récupération

Car si tous les restaurants du pays ont fermé leurs portes samedi à minuit, jusqu’au 15 avril, la vente à emporter et la livraison sont maintenues, mais cette dernière doit se faire « sans contact » pour protéger préparateurs des repas, livreurs et clients, selon le gouvernement.

Pour cela, le restaurateur doit aménager une « zone de récupération » des repas, « distincte de la cuisine », pour éviter tout contact entre cuisiniers et livreurs, et faire appliquer les « gestes barrières » (se laver souvent les mains, tousser dans son coude, ne pas se serrer la main) au personnel, lequel ne doit pas se rendre au travail en cas de symptômes (fièvre, toux…).

Enfin, le restaurateur doit apporter « une attention particulière » au « nettoyage et à la désinfection de toutes les surfaces et ustensiles en contact avec la nourriture », et veiller à ce que les sacs contenant les repas soient « correctement fermés ».

Livraison au pas de porte

De leur côté, les livreurs sont tenus de respecter la procédure de « livraison sans contact: déposer leur sac ouvert pour que le personnel du restaurant y place directement le repas, puis une fois arrivés au domicile du client, prévenir ce dernier en sonnant puis « partir immédiatement » ou s’écarter au minimum de « deux mètres de la porte ».

Les livreurs doivent aussi « appliquer en permanence » les « gestes barrières », arrêter de travailler s’ils ont les symptômes du Covid-19, respecter une distance d’un mètre entre eux en attendant une commande et « régulièrement nettoyer le matériel de livraison à l’aide de lingettes désinfectantes », en particulier « les zones en contact avec les mains ».

En revanche les plateformes de livraisons de repas, elles, sont juste invitées à « rappeler expressément » aux restaurateurs, aux livreurs et aux clients, les « gestes barrières ». Le guide ne mentionne ni fourniture de masques, ni de gel hydroalcoolique aux livreurs, par exemple, ni contrôle des distances observées par les livreurs. S’il se transmet principalement par les postillons ou le contact des mains non lavées, le virus survit « quelques heures sur les surfaces et les mains, voire les objets manipulés », et même « quelques jours » en « milieu humide », rappelle le gouvernement.

En gros mieux vaut se nourrir soit même selon moi pour éviter le risque.

 

Les supermarchés en mode contrôle du flux des clients. 

Vous l’avez probablement vu, voir même vécu aujourd’hui. Les supermarchés véritablement assaillis par la population, et complètement dévalisés, ont choisis l’option contrôle des flux clients et même si cela est terriblement contraignant je trouve cela vraiment très bien. Pour certains il faut faire plus d’une heure de queue pour aller faire ces courses, mais c’est quoi 1h de temps contre une vie ? J’ai également vu aux informations aujourd’hui que certains supermarché ouvraient leurs portes avant l’heure pour les personnes à risque et de 70 ans et plus pour leurs permettre de faire leurs courses tranquillement et je trouve ça vraiment prévenant et bienveillant à l’heure ou certains se permettent de malmener des petites vieilles dans les rayons pour un paquet de pâte (bande de batard !)

Les enterrements

Pour le moment malgré les conseils de l’état à savoir d’être le moins possible lors des enterrement, il n’y a absolument aucune restriction à ce niveau là. Cependant attention je parle des enterrements de décès autres que du Coronas virus, je pense qu’a ce niveau là par contre il doit y avoir certaines contraintes… On déplore encore une fois le manque de moyens technique et sanitaires des pompes funèbres également.

Bon mais comment expliquer tout cela à nos enfants ?

  • dire la vérité
  • Employé des mots simple
  • des réponses concrètes à leurs questions
  • être neutre et pas négatif

Pour Jean-Luc Aubert, auteur de la chaîne youtube Question de psy, qui invite les parents à évoquer le coronavirus de manière la plus neutre et sereine possibles. « Répondre aux question qu’ils se posent, oui. Mais en rajouter et se perdre dans de longs discours, non. En voulant trop bien faire, le risque est d’ajouter de l’angoisse à l’angoisse. Les enfants ont besoin de s’appuyer sur la sérénité des parents. Et n’ont pas forcément besoin d’en savoir autant que nous. »

Pour Florence Millot, rassurer l’enfant passe aussi par le fait de savoir éteindre la télévision ou la radio. « On peut tout à fait s’informer mais aussi décider de passer à autre chose, notamment avec les activités scolaires, une fois que l’on a compris les gestes à suivre. Si le sujet tourne en boucle, cela participe à ce climat anxiogène. »

Et pour cette psychologue, si de nouvelles mesures encore plus drastiques venaient à être prises, il serait encore plus nécessaire de veiller à les présenter de manière la plus rationnelle. « Si la police ou l’armée doivent être mobilisées dans les rues, l’uniforme, les armes pourraient impressionner les plus jeunes. Mais on peut présenter les choses autrement: ‘Tu vois, il y a les miliaires dans les rues, mais c’est parce que comme certains enfants, il y a des adultes qui n’obéissent pas. Alors il faut leur rappeler les règles’. »

Voilà mes beautés, je vais arrêter là pour aujourd’hui, en attendant le discours de notre cher Président. Je referais des points sur la situation et sur mon sentiment personnel, en plus de mes revues beautés qui vont continuer quand même parce que merde ce virus ne vas quand même pas nous gâcher la vie non !!?

Je vous souhaite beaucoup de courage et de force, j’ai une pensée pour toutes les personnes qui travaillent de jour comme de nuit pour que notre Pays s’en sorte. Je pense à tous ceux qui sont directement touché par le virus. Je pense à tout les parents qui se retrouve instituteur à la maison et je compatis pour l’être moi-même depuis aujourd’hui.

Prenez soin de vous.

Si vous voulez m’envoyer des informations à diffuser, des photos, ou autres vous pouvez le faire sur mon adresse mail que je consulte tous les jours : veryjulylifestyle@gmail.com

Xoxo

July

cropped-logo-fond-transparent-e1562860603697-2.png

 

(4 commentaires)

  1. coucou c’est vrai que c’est inedit et particulier et triste aussi pour les enterrements car limite a un certain nombre de personnes sinon on fait avec et on s’occupe au moins en restant chez nous et je sors pour les courses uniquement et le travail bon courage a toi aussi

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :